Le radon au coeur des préoccupations dans la Communauté d’Agglomération de Saint-Dié-Des-Vosges

09 octobre 2019
Télécharger le podcast

L'ARS et ATMO GRAND EST lance la deuxième campagne de mesure du radon sur le territoire de la Communauté d’Agglomération de Saint- Dié-Des-Vosges.

Reportage VOSGES FM avec Michael MARQUEZ, responsable accompagnement, plans et programmes d'ATMO Grand Est.

Lancée dans le cadre du Plan Régional Santé Environnement 3 du Grand Est, cette campagne de mesure gratuite a pour but de limiter l'exposition dans les zones à potentiel radon élevé. En début d'année une première campagne, effectuée sur 117 foyers de l'agglomération, révèle que 16 habitations sont concernées par une mesure supérieure au seuil de recommandation de 300 Bq/m3, dont deux foyers dépassants les 1000 Bq/m3. Si l'ARS développe cette campagne de sensibilisation c'est parce que le radon, gaz radioactif naturellement présent dans le sol, est un facteur de développement du cancer du poumon. Il serait responsable de 5 à 12% des cancers de ce type, avec un risque aggravé en cas de tabagisme.

Pour mesurer la concentration de radon dans votre foyer, il vous faudra vous procurer un dosimètre, suivant les conditions d'éligibilité et avant le 7 novembre, auprès des 8 MSAP implantées dans le territoire de la Communauté de Communes de Saint-Dié-des-Vosges : Allarmont – Anould – Ban-de-Laveline – Corcieux – Provenchères-et-Colroy – Raon-l'Etape – Saint-Dié-des-Vosges et Senones. Le dosimètre est à apposer dans vos foyers pendant deux mois et devra être retourner avant le 7 janvier 2020. Les résultats seront ensuite analysés puis communiqués aux participants, ainsi que les mesures à prendre pour réduire la présence du gaz radioactif dans les maisons.

Dans tous les cas il est conseillé d'aérer au minimum 15 minutes par jour son habitation, de préférence avant 10h et après 21h.

radon.png (6.10 MB)

affiche radon.png (2.99 MB)