Les commerçants spinaliens encore sous le choc

10 janvier 2019
Télécharger le podcast

Hier soir, lors d’une réunion, le préfet des Vosges, ainsi que Michel HEINRICH, maire d’Épinal, Hervé POIRAT, président d’Épicentre et d’autres représentants des forces de police mais également des chambres consulaires, ont reçu une soixantaine de commerçants spinaliens mais aussi d’autres villes vosgiennes.

Reportage VOSGES FM de Clémence VUILLAUME, avec Pierre ORY, préfet des Vosges.

Samedi dernier lors d’un échauffement entre les forces de l’ordre, les gilets jaunes et les casseurs, les commerçants spinaliens ont fait les frais d’une colère sans précèdent sur le territoire. Vitrines brisées, devantures arrachées, même le mobilier urbain n’a pas résisté. Depuis bientôt deux mois les principaux impactés par le mouvement des gilets jaunes sont les commerces, avec pour certains de très lourdes pertes de chiffre d’affaire. En période de soldes la population devrait affluer dans les boutiques pourtant il n’en est rien.

Une aide pour les commerçants a donc été mise en place, cependant le préfet rappelle qu’elle ne couvrira pas l’intégralité des pertes mais les aidera a passer cette épreuve difficile. Relancer le commerce semble désormais une priorité pour Hervé POIRAT, président de l’association des commerçants d’Épinal, il projette d’ailleurs, avec le soutien de la municipalité et de la CCI, de lancer une campagne de communication sur les soldes pour un montant de 17 000 € HT.

Concernant les arrestations, trois individus ont été pris en flagrant délit et ont été jugés ces derniers jours. Les forces de police disposent d’ailleurs, grâce à la solidarité des citoyens, de plusieurs vidéos et images qui devraient permettre l’identification de toutes personnes complices d'actes violents.